Petit bilan 2019/2020

Voilà déjà un an que Méli & Rose existe. Ce fût une année de travail intense, de marchés, de boutiques de créateurs. Des expériences formatrices, de rencontres avec vous et de partages avec d’autres créateurs.

Se former

Il a fallu aussi se former car comme vous vous en doutez il n’y a pas que la création et la partie couture ! J’ai beaucoup réfléchi aux projets à venir cherché des nouvelles matières qui me correspondent. Démarché les boutiques et crée le site internet qui était l’un de mes objectifs principaux, surtout en ces temps où la plupart des marchés ont été annulés !

Donc il y a eu la formation pour créer le site internet avec la Chambre des Métiers de l’Artisanat d’Occitanie, une formation complète pour pouvoir être autonome sur le site !

Et puis une opportunité s’est présentée à moi avec La Maison de l’Artisan de Perpignan. Une formation sur l’initiation au cuir. Une approche différente de la matière et du savoir-faire. Cette initiation au cuir s’est déroulée sur deux jours dans l’atelier de Lou Jaia (je vous invite d’ailleurs à cliquer sur le lien pour y voir son travail).

Un accueil au top et un cadre nature propice à un apprentissage serein !

La rencontre avec le cuir !

Enfin le week-end pour se poser un peu et prendre le temps de partager avec vous mon début de semaine.

Voilà déjà quelques mois que le rendez-vous était pris et attendu avec impatience.

Deux jours organisés grâce à la Maison de l’Artisan qui nous aide à nous perfectionner via les formations techniques qu’elle nous propose.

Deux jours de formation et d’initiation au cuir dans l’atelier de Lou Jaia une créatrice en maroquinerie qui nous a partagé et transmis ses connaissances sur le travail du cuir dans son Atelier chaleureux et dans une ambiance nature et Artisanale avec un grand A !

Nous voilà donc réunis, un petit groupe d’artisanes couturières, cordonnières passionnées attentives et impatientes de commencer l’apprentissage.

Ca commence !

Un peu de théorie pour se familiariser avec l’environnement et la matière, eh oui il faut bien commencer par le commencement…

Les différents cuirs, les différents tannages et techniques on a pu voir, toucher sentir le cuir pour bien comprendre les différences de chaque procédé.

Puis le vocabulaire technique à apprendre afin de communiquer dans l’atelier avec les bons termes ! Ensuite les différents outils utilisés tout au long de ces deux journées !

Le projet !

Une pochette en cuir bien sûr !!! Qui permet de travailler différentes techniques !

Ci-dessous on commence le traçage puis la découpe au cutter et le parage qui consiste à désépaissir le cuir à certains endroits, nécessaire pour la couture, avec la pareuse évidemment c’était une première pour moi !!!

Ensuite on passe aux étapes suivantes collage et filetage pour préparer les tranches et pose des pressions avec une presse à pieds !!

Enfin la couture avec les machines à coudre spécial cuir, triple entrainement, qui comme toutes les machines commandent nos impatiences. Je pense qu’aucune couturière ne me contredira si je vous dis que dans quelque atelier que ce soit les machines ont leurs caractères. En effet elles peuvent nous donner du fil à retordre et nous rendre dingue mais au final elles font quand même le job, mais c’est aussi ça apprendre à apprivoiser des machines à coudres que l’on ne connaît pas !!!

Toutes ces étapes prennent du temps surtout lorsqu’on est novice. Il faut bien respecter les temps de séchage et prendre son temps pour des finitions parfaites !! Vient la dernière étape, toujours en convivialité, de la teinte des tranches, technique que j’aimerais tester sur le liège pour des finitions encore plus abouties !

Et voilà le projet terminé ! Ma pochette n’est pas parfaite certaines coutures ne sont pas très rectilignes et comme je le disais j’ai été un peu pressé par le temps sur la fin donc la teinture de tranche à un peu coulé mais c’est rattrapable avec un peu de gomme adragante !!! Enfin pour une première on va dire que c’est correct… De toute façon celle-ci est pour moi et me servira certainement à ranger mon petit matériel !!!

Rendez-vous pour le prochain article j’ai déjà une envie de tester une nouvelle matière après le liège, le cuir, celle-ci viendra certainement de la mer….

3 thoughts on “Initiation au cuir”

  1. Bravo👏👏👏 Emeline pour ton implication toujours grandissante et pour ces formations qui vont évidemment tellement enrichir ton savoir faire !!!! Parlez cuir en dit beaucoup pour François 😉Très bonne continuation 😘

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *